You only live young once

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

You only live young once

Message par Moon Jun Hyuk le Sam 9 Jan - 13:08



Moon Jun Hyuk
"lf you're not with me, then you're my enemy"


date de naissance et âge ∞ 11 novembre 1995 ce qui lui donne donc 20 ans ; lieu de naissance ∞ Vancouver ; statut civil ∞ Forever alone ; langue parlées ∞ anglais, français ; occupation ∞ étudiant en architecture et serveur/barman dans un resto-bar ; groupe sanguin ∞ B+ ; fumeur ? ∞ nope ; couleur préférée ∞ noir ; animaux ? ∞ non  ; nourriture favorite ∞ mac&cheese ; crédit ∞ Miki ; célébrité ∞ Jeon JungKook ;


Caractère
Il n’arrête pas de bouger et de parler. Vous auriez beau le ligoter et lui mettre du tape sur la bouche, il trouvera le moyen de venir vous maudire dans votre sommeil. Il est une boule d’énergie qui aurait souvent besoin de sa dose de Ritalin. Se donner en spectacle c’est le moyen qu’il a trouvé pour attirer l’attention continuellement sur sa personne. Le problème c’est qu’à force de trop parler et de dire tout ce qui lui passe par la tête, il se met des gens à dos.  À croire qu’il a le syndrome de la Tourette.

Pour rajouter à son dossier médical, les gens diront de lui qu’il est masochiste. Il s’apitoie sur son sort et broie du noir lorsqu’il commet une erreur. Sa réaction est exagérée lorsque ce sont les autres qui sont de vilaines personnes, puisque Jun Hyuk est rancunier et malheureusement il a une mémoire phénoménale.

Mais au fond, il est une gentille personne épanouie. Oui oui! Il est respectueux des règlements...Par contre, oops! Quand la limite ne lui a pas été mentionnée, il dérape et abuse. Alors heureusement qu’il a une autre qualité pour sauver son âme! L’enfant unique de M.Moon est un petit génie sur deux pattes. Il excelle dans les sports et à l’école. Son succès lui a permis d’être assez populaire auprès des professeurs et des élèves. C’est une bonne nouvelle car il a horreur de la solitude. Si vous voulez le martyriser, il suffirait de l’enfermer dans une pièce vide. Après une heure vous aurez un Jun Hyuk complètement fou et démoli.


Anecdotes
• Ce sont ses grands-parents qui avaient le rôle de babysitter. Mais Jun Hyuk ne voulait jamais se séparer de son père, donc quand c’était le temps de partir chez les vieux, une partie de cache-cache de plusieurs heures s’en suivait pour finalement se terminer en tag autour du terrain jusqu’à ce qu’un adulte l’attrape.

• À l’âge de 8 ans, il a pleuré à l’école quand on lui a expliqué comment faire des bébés

• Il aurait proposé à une fille de jouer au beer pong avec l’enjeu que si elle perdait, elle devrait accepter de sortir avec lui. Elle a perdu. Elle fut sa première et seule copine à ce jour.  

• Quand il rate son kraft dinner, il se met en petite boule dans le coin de la cuisine et il s’auto-insulte, puis se commande une pizza.

• Il évite de s'endormir en cours depuis le jour où cela lui est arrivé de faire un rêve érotique et qu'il dû cacher son excitation apparente avant la fin du cours.  

• Il a déjà essayé de rentrer sa cousine dans le sèche-linge car elle avait été très méchante avec lui. Gare à ceux qui tenteront à nouveau de lui voler la cerise de son sundae!

• Il a fait son primaire et son high school dans des établissements francophones ce qui fait qu'il parle le français couramment. Le point négatif c'est que lorsqu'il parle anglais, il peut switcher en français sans avertir. Il est donc normal de l'entendre dire sur un terrain de soccer: «Come on bro! passe-moi the ball criss» ou bien encore à la maison «Give me the télécommande, I wanna watch the last episode of Le trône de fer...Quoi? Why are you checking at me like if I'm an alien ? »

• Il déteste la Corée, car le monde lui parle en hangul mais il comprend fuck all pis eux ils ne comprennent pas qu'il comprend fuck all. De la grosse confusion!

• Il travail à temps partiel dans un resto-bar question de payer ses soirées de débauche

• Jun Hyuk en est à sa deuxième session à l'université en architecture. Il lui arrive de travailler pour la firme d'architecture de son père durant l'été

• Et question qu'il n'ait plus aucun temps libre, il fait toujours partie de son équipe de soccer de compétition





Dernière édition par Moon Jun Hyuk le Dim 10 Avr - 12:00, édité 13 fois
avatar

Moon Jun Hyuk
Admin

Messages : 224
Date d'inscription : 07/01/2016
Age : 21
Localisation : Vancouver

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: You only live young once

Message par Moon Jun Hyuk le Sam 9 Jan - 14:01


This is my story
"Once upon a time"


Comme tout le monde, je suis né d’une union entre deux personnes. Jusque-là tout va bien. Le problème dans mon cas c’est que, j’étais une erreur; un bébé de la Saint-Valentin. Ma maman alors âgée de 17ans eut une soudaine envie de partir loin de Vancouver et ce seulement quelques mois après ma naissance… mais sans mon père et moi. De ce que j’ai compris, c’est parce que je lui faisais peur. Ma présence causait trop de stress à ma maman Dora l’exploratrice. Par contre, je ne perdrai pas trop de temps à vous parler d’elle, puisqu’elle n’a jamais fait partie de ma vie.

Je n’ai jamais été à plaindre. J’eus même une enfance parfaite. Le souper se prenait devant la télévision. Le jeudi c’était la journée spéciale pizza et film sur le canapé. J’avais le droit de veiller plus tard et ce même si j’allais à l’école le lendemain. Vivre sans mère c’est aussi un nombre incalculable de bataille à fusil à l’eau dans la maison avec mon père. Le gagnant se méritait le prestigieux prix du dernier morceau de gâteau au chocolat.

C’est donc un peu pour cette raison, que je me montrais espiègle lorsque mon papa ramenait une fréquentation «sérieuse» à la maison. J’avais pour mission d’éliminer l’ennemie le plus vite possible. Il n’était pas question qu’une femme me vole mon papa. La plupart du temps, je réussissais bien mon coup. Mais des fois, je dû employer les grands moyens; C’est-à-dire, couper les cheveux de la femme lors de son sommeil et mettre de l’ail dans l’assiette de papa. S’ils ne pouvaient pas s’embrasser, je n’aurais pas de petit frère. Ce qui m’énervait le plus c’est quand ils jouaient à être écoresponsables en prenant leur douche ensemble pour économiser sur l’eau chaude. J’étais alors obligé de lancer subtilement ma couleuvre dans la douche.

Mon adolescence fut une partie de plaisir. Mon intérêt marqué pour les sports me fit intégrer une équipe élite de soccer. Comme tous les ados, je tombai amoureux et après deux ans d’acharnement et de jeux de séduction, je pu enfin dire qu’elle était mienne. Il eut la remise des diplômes, puis la première peine d’amour à 17ans. Un parcours typique quoi.

Je gardai donc facilement mon titre d’enfant unique et ce même à l’âge de 18 ans. Je me disais bien qu’à 35 ans, mon père n’aurait plus la stupide idée de tomber amoureux. Toute menace était donc écartée. C’est ce que je croyais du moins, puisque mon monde s’écroula en quelques mois.

Qui aurait cru qu’il me trahirait lors de l’un de ses congrès à l’étranger? Je l’avais vu toute suite son sourire quand il était revenu de son congrès qui avait eu lieu en Corée. Le salop semblait avoir négocié un contrat en dessous d’un bureau. Mais bon une amourette à distance ça ne dure jamais bien longtemps…

Vous imaginez l’expression que j’avais sur mon visage quand je fus assis dans l’avion qui devait nous mener en Corée pour des vacances : La haine! C’est donc en septembre que j’ai mis les pieds dans ce pays de merdeux. Ahh ça va, la femme qui avait mis le grappin sur mon père était ben ben fine, pis ben ben belle pis toute. Mais elle était quand même une saleté de vipère. Je crois que j’eus des crampes dans les avants-bras à force de les croiser continuellement. C’était en guise de protestation tsé.

Ce qui était le plus accablant c’était leur obsession pour que moi et Jin Sang, le fils unique de la vipère, devenons les meilleurs amis de l’univers. Nous étions «tellement pareils» qu’ils disaient! C’est sûrement en guise d’amour justement que je refusais de lui passer le beurre à la table quand il le demandait. Il méritait juste ça, du pain sans beurre tiens!  

Puis, en un claquement de doigt, je ne compris plus rien. Qu’est-ce que ce Jin Sang faisait chez-moi à Vancouver à peine deux mois plus tard. Harper avait réellement accepté ça à l’immigration? Selon-moi un fœtus en développement n’était pas une raison valable de réunir mon père et sa mère!

20 ans et toutes mes dents, mais je ne suis plus l’enfant unique. Je me suis mérité un grand frère et petite sœur. J’ai maintenant le titre poche de l’enfant du milieu. Toutefois, forcé de reconnaître l’existence de notre soeur que nous avons en commun, je commence petit peu par petit peu à m’attacher à ma saleté de frère. Ça me fait quelqu’un de plus à énerver. Et puis Belle-Maman fait des maudits bons repas.

avatar

Moon Jun Hyuk
Admin

Messages : 224
Date d'inscription : 07/01/2016
Age : 21
Localisation : Vancouver

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum